Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2006 6 23 /09 /septembre /2006 11:04

 

 

       SOMMET DU  VIGNON     

 

 

Pour la reprise de septembre nous devions retourner dans le Mercantour au Lac de Trécolpas. Les conditions climatiques ce jour -là ont conduit Jean BOREL à annuler cette lointaine balade pour tenter une petite marche proche de St Raphaël. Il s'est donc retrouvé à Boulouris à 6 h 45 avec un seul "client". Vous vous doutez de la suite. Nombre d'entre nous avaient prévenu Jean de leur défection les jours précédents, ce qui est de bonne pratique.

Le Mercantour étant compliqué en Septembre (éloignement et durée du jour, climat) Jean a reprogrammé cette rando en Juin prochain-Vive les rhododendrons !

Donc la vrai reprise des randonnées de la journée s'est faite le 21 septembre avec les 16 marcheurs qui ont accompagné BRUNO dans le massif des Maures, au sud du PLAN DE LA TOUR au milieu des fôrets bien caractèristiques de cette région. Le temps fut beau et même chaud l'après-midi. 15 kms et 415 mètres de dénivellée, une broutille. La principale montée s'est faite sans problème.

Par contre pas d'amorce de chemin pour atteindre le Mont VIGNON et c'est par une petite piste étroite, pentue et dans les buissons, découverte par Marcel, que nous avons tenté d'atteindre notre objectf. Un petit mur à franchir et après un léger plat, nouveau mur et un chemin impraticable. Décision prise de retour en arrière avec franchissement facile.  Finalement le mont VIGNON sera rejoint par la voie prévue pour le retour. Paysage caractéristique des Maures : des bois, des collines, des bois, des collines, des bois, des collines.

Agréable pique-nique dans les fougères et classique partie de cartes des acharnés qui jouent debout. Ce n'est pas tous les jours qu'on joue dans les rhododendrons comme au lac de Graveirette !

 

 

 

 

 

 

 

  La suite comportait, sur la carte IGN, une petite partie de bitume puis un sentier confortable. Hélas, les cartes n'avaient pas suivi le progrès...et la partie bitumée était le double de ce qui était indiqué. Enfin, sur ce support il n'y a pas de cailloux qui roulent sous les pieds.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

   C'est le meilleur moment, celui où on retire les chaussures. La journée s'est terminée autour du pot habituel au Plan de la Tour.

           Merci BRUNO pour cette première rando.

En prime quelques photos supplémentaires (merci à Jean BELLACHES, Yvette et Jean-Marie CHABANNE)

  Le Chef et sa Jacqueline qui se cache   Dure la montée                                            Les baroudeurs au repos

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie Jean-Marie - dans randosboulouris
commenter cet article

commentaires