Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2006 1 16 /10 /octobre /2006 14:30

 

  PEÏRA CAVA      

 

 

 

C'était la première « grosse » randonnée de la saison. Bruno GUERIN nous avait préparé une boucle de 14 kms avec une dénivelée de 1000 m environ. Un circuit simple, on monte  (6 kms) puis on descend (8 kms) ! Notre ami Bruno dans son descriptif l'avait qualifiée de «  sportive ». Ceux  qui  s'étaient fait piéger(mais qui sont arrivés au bout quand même...) par la notation « moyen » pour la sortie du 5 janvier 2006 vers la Montagne de la flûte se sont tout de suite méfiés.

Pour rejoindre le départ au village de Moulinet, la route à partir de Sospel est tout en virages. Heureusement il y a peu de circulation. Avant d'arriver au village, ceux qui avaient encore le courage de regarder le paysage ont pu admirer sur la droite la jolie chapelle de ND du Menoir. (voir le site sur le lien à gauche).

10 courageux étaient présents au départ, dont trois dames. Il fallait bien une photo pour les honorer !

C... était serre-file mais avec ce groupe très homogène il y avait peu de travail en queue de peloton.

Et c'est parti à une bonne cadence donnée par BRUNO. Effectivement ça monte mais passé le  premier km, le chemin est agréable. La forêt est superbe : des pins de trente mètres au moins aux fûts très droits mêlés à des hêtres aux feuilles jaunissantes. Alors que la météo avait annoncé du mauvais temps depuis  le début de la semaine, le temps était superbe mais dans cette magnifique forêt les passages ensoleillés étaient très rares vu la hauteur des arbres.

Nous avons atteint le sommet à la Baïsse de Patronel à 1608 m avec quelques échappées impressionnantes sur les montagnes avoisinantes. Pour le pique-nique nous avons choisi une vue sud, au bord d'une falaise. A couper le souple...mais pas l'appétit. Pour un petit groupe de 10, deux bonnes bouteilles ont circulé : rosé et rouge. Est-ce la conséquence des boissons alcoolisées ou des efforts de la montée il y avait beaucoup de corps allongés dans l'herbe. Quant aux joueurs de cartes ils ne furent pas assez nombreux pour se livrer à leur activité habituelle post repas, fait rare .

Après une heure de repos nous repartons, un peu en dessous de « l'arête sommitale » (merci Jean pour ce nouveau vocabulaire). Puis c'est la baïsse de Peïra Cava  à partir de laquelle nous abordons carrément la descente vers Moulinet.                    

 

Sur ce versant  c'est une magnifique forêt de hêtres que nous traversons . Le sol est recouvert de feuilles et par endroit on a l'impression de marcher sur une super moquette. Quelques champignons ont attiré le regard de M... qui se détournera du chemin pour une désolante récolte, ah ! si seulement il était venu hier ou avant-hier.

 

 

C'est un peu avant le village que nous retrouverons le ruisseau qui alimentait autrefois les moulins de Moulinet ainsi que la glacière. Le canal de dérivation est encore bien visible.

 

 

 

 

 

 

  Fin de la randonnée, finalement ce n'était pas si difficile que ça et la forêt était superbe. 

.

 

 

 

Petit bémol cependant, c'était vraiment loin pour une rando d'une journée. Le réveil ultra matinal en a dissuadé plus d'un.Merci BRUNO pour cette jolie balade et bravo à nos trois courageuses amies qui méritent une ovation.          

                   

                             HIP, HIP, HIP ! HOURRA !

 

Merci à  Claudie BALOY ,Bruno GUERIN et J.M.Chabanne pour leurs photos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie Jean-Marie - dans randosboulouris
commenter cet article

commentaires