Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 06:52

Le Ruisseau du MARAVAL

 

 

 

 

Pour ce dernier  jour de Novembre Bruno GUERIN nous avait proposé un tour dans l'Esterel. C'est un peu notre terrain de jeu et on s'y sent chez soi et comme chez soi on ne remarque plus le cadre, sa beauté,  on vit dans ses pantoufles. Aujourd'hui nous avons échangé les charentaises pour nos solides chaussures de marche et nous avons redécouvert cette superbe nature à notre porte. Car la ryolite amarante, c'est quand même quelque chose. Bruno en est vraiment  amoureux, on le blague un peu, mais finalement,  nous le devenons aussi.

21 marcheuses et marcheurs étaient prêts  pour une boucle de 15 kms environ et de 450 m de dénivelée. Le temps est un peu gris et humide. Cette humidité est extêmement importante pour notre région : le sol, les végétaux, le fond de l'air...et pourtant les ruisseaux sont presque à sec. Pour une fois nous commençons par une  grande descente qui nous fera passer de 400 à 110 m. Pas de quoi se réchauffer.

L'automne nous offre encore quelques jolis bouquets rouge et or et les arbousiers sont en fleurs alors qu'ils portent encore des fruits, au grand étonnement de certains...

A l'Aïre de l'olivier, arrêt devant la plaque gravée à la mémoire de Auguste MUTERSE, à l'origine de nos principaux sentiers dans l'Esterel.

En passant devant les grottes du Malpey, Bruno nous invite à grimper quelques mètres pour les visiter. Où l'on s'aperçoit que nombre d'entre nous ne les connaissait pas. Et là, ce n'est pas le départ d'une noire mais G... qui s'appuie sur ses bâtons. On s'y croirait.

Le Maraval est presque à sec, mais le gendarme (dyke) du Pigeonnier est toujours en faction au bord de l'eau. C'est très impressionnant.

Petite pause avant d'aborder la montée. Quand on descend il faut fatalement remonter !

Nous allons atteindre la zone du Caneiret  avec une belle vue sur le mont Vinaigre et tous ces rochers aux formes de forteresses médiévales. Le soleil est revenu. Chouette ! car l'heure du repas va bientôt sonner. C'est au bord du chemin que notre petite troupe va s'installer pour manger, car ici il n'y a pas de belle prairie comme à Thorenc.

Tout le monde s'aligne côté montagne sauf  C... notre "serre-file"  qui choisit une place à l'écart, pour fumer sa première cigarette de la matinée, autorisée à cette saison et par cette humidité . Il aura même la place pour faire la sieste.

Nos joueurs de cartes ont retrouvé leur effectif et toujours aussi mal installés (ah! le lac Graveirette et les rhododendrons) , ils vont quant même se faire un petit tarot.

Maudites salsepareilles. En allant photographier un petit torrent, Bruno s'est pris les pieds dans cette liane redoutable et sa jambe a heurté un rocher. La trousse de secours a ainsi pu prendre l'air pour une petite auto intervention. Il faut bien le soigner, c'est lui qui doit nous ramener!

                                                     

Nous reprenons notre cheminement au milieu des énormes rochers jusqu' à la maison Forestière de la Duchesse (c'est la duchesse de Vallombrosa qui, au second Empire a posé la première pierre).Fermée depuis une dizaine d'année, un projet de musée de la flore et de la faune de l'Esterel avait été mis en chantier mais sans suite. Aujoudrd'hui, sa cour abrite des ruches. 

On monte, on redescend et finalement on remonte vers nos voitures. La pente n'est pas très raide mais la cadence est élevée, 4,5 kms/h au compteur du GPS pour une vitesse ascensionnelle de 200 à 300m à l'heure. (Que de technique aujourd'hui !)

Et voilà, nous avons retrouvé nos voitures et le pot traditionnel sera pris "aux Chênes", point de chute bien connu de notre groupe.

 

 

 

 

Merci BRUNO pour cette escapade chez nous, dans l'Esterel, c'est toujours aussi beau.

 

 

 

 

Merci aux photographes, Alain et Martine LADRIERE, Geneviève CHAUMAZ, Jean BELLACHES, Bruno GUERIN, Yvette et Jean-Marie CHABANNE.

 

 Prochaine sortie, LES HAUTEURS DE BORMES, avec Jean BOREL le Jeudi 7 Décembre.

 

  Quelques photos en vrac:

 Le groupe :

 

La RHYOLITE:

Les dormeurs :

 

 

 

 

 

A la mémoire de celui qui a tracé nos sentiers

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie Jean-Marie - dans randosboulouris
commenter cet article

commentaires