Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 19:15

 

MAZAUGUES                    Le plateau d'AGNIS

Pour cette "journée de la Femme", Jean BOREL nous avait préparé un parcours de 17 km et 700 m de dénivelée dans cette région des "Glacières", à l'est de la Sainte Baume (la vraie, celle de Marie-Madeleine, pas celle de St Raphaël). Mais cette fois-ci, Mesdames, vous étiez en minorité, 10 seulement sur un effectif de 23. Il est vrai qu'il manquait Ma...,Fr... et Yv (celle de J.Ma...).

Les prévisions de la météo avaient été incertaines, sinon mauvaises, dans les jours précédents mais ce matin du 8 mars, il fait beau, sans vent. Sur le parking de Mazaugues, petite astuce de Da---, grand spécialiste du jeu de mot, même à cette heure matinale, sur le fondateur de la place où coule une fontaine avec peu d'eau (PEDEAU) Ah!Ah!Ah!

Au départ de Mazaugues, vers 8 h 15, il fait un peu frais mais Jean nous avait prévu un arrêt dans la montée, d'une part pour un "effeuillage" rendu nécessaire par la perspective de la grimpette à venir et d'autre part pour nous faire un premier briefing sur la journée. La "journée de la Femme" fait un peu fantasmer ces dames : "les hommes vont porter nos sacs...", "les hommes vont nous porter...", "les hommes vont, ce soir,  nous payer le champagne..."

Sans commentaires supplémentaires, nous attaquons la montée qui va nous conduire à la cote 790, sur la falaise que nous allons longer toute la matinée (l'arête sommitale chère à Jean BOREL). Il y met au moins trois "m", imitant par là Salvador DALI décrivant la gare de Perpignan. C'est là que nous allons prendre notre en-cas matinal, le départ de Boulouris ayant eu lieu à 7 h, les estomac réclament. Le paysage est déjà superbe. A droite, la montagne de la Loube (une des randos à venir), à nos pieds, en bas de la falaise, Mazaugues et la plaine avec les tâches rouges des anciennes mines de bauxite (dixit Bruno), à gauche, la Sainte Baume, tout au fond, les Alpes enneigées.

Nous atteignons un petit sommet doté d'un gros cairn, près du point géodésique 839. Ja... va y ajouter une pierre, mais ceci ne lui portera pas bonheur, pardon, j'anticipe.

A la cote 844 et plus précisément à la longitude 5°54'17,9" E et la latitude 43°19'54,9" N, certains pensent déjà à dresser, en ce lieu, un monument commémoratif. Car, dans une montée, il y a en travers du chemin une vilaine racine et Ja... qui est une spécialiste de ce type d'obstacle (d'après elle, bien sûr...), s'y prend les pieds et chute, tête en avant. Et, comme l'un de nous déclarera, a posteriori, l'arête sommitale rencontra l'arête nasale de notre amie. Marquée par ses lunettes et le frottement du sol, le nez saignait beaucoup. Et l'on vit ressortir la boîte miracle qui permit de soigner la malheureuse qui  blaguait quand même.

Un autre groupe de randonneurs nous a rejoint. Gare aux embouteillages. Poursuivant la montée nous atteignons la cote 906 au lieu dit "Les Baous".

Aujourd'hui, aucun vent, mais certains arbres nous permettent d'imaginer ce que ça peut donner les jours de mistral.

Superbe vue à 360 ° avec en plus, maintenant, la presqu'île d'Hyères et les îles de Porquerolles, de Port Cros et du Levant ainsi qu'au Nord, la Sainte Victoire, si chère aux aixois. Ici se dresse une sorte de pyramidion tronqué qui devait servir de point de repère. Aujourd' hui, la vigie en train de grimper n'est autre que notre Ja... qui ne semble pas souffrir de ses genoux...on verra demain. Enfin, ça fait plaisir de le retrouver aussi vaillant.

 

 

 

 Maintenant il faut rejoindre notre lieu de pique-nique prévu par Jean à la cote 703  et pour 12 h30 ! Et c'est une grande dégringolade dans ce petit sentier caillouteux  Apparemment, pas de chutes constatées, mais zut !, que c'était raide et rappelait à certains la descente du Roc D'Orméa. Ensuite, à grande vitesse (5km/h dans un petit sentier) nous découvrons la grande prairie qui entoure les ruines de "La Taoule" : un havre de douceur après les pierrailles du sommet. Nous venons de descendre de 200m en un quart d'heure et il est... 12 h30 . Notre guide est ravi !

Notre Ja..., un peu traumatisée par sa chute, se fera accompagner par quatre chevaliers-servants pour franchir ce dénivelé et, tout joyeuse, nous retrouvera en bas en conseillant à ses copines de faire une petite chute de temps en temps pour être ainsi assistée (sic).

Très agréable pique-nique au soleil. An... et Ma... nous ont offert leur bonbons au gimgenbre : doux et forts, de quoi satisfaire chacun. La chartreuse de Da... a fait tourner quelques têtes. Les joueurs de cartes étaient revenus, toujours aussi mal installés. Au moment de repartir, Br...avait disparu, il visitait le bâtiment de ferme en ruine : un achat en perspective ?

Il reste maintenant 7, 5 km à descendre en sous-bois et c'est à grande vitesse que nous les avalons (des pointes à 6 km/h). Nous avons rendez-vous vers trois heures au Musée de la Glace de Mazaugues pour une visite commentée. C'est Laurène COLLET qui nous accueille et retrace pour nous l'historique de la fabrication de la glace. Si vous n'avez pas encore consulté le site du Musée, en voici l'adresse : http://museedelaglace.free.fr/presentation.html

C'est à Mazaugues que nous allons prendre le pot habituel et chacun sera étonné du prix de la consommation: 1,80 €. On reviendra ! 

Pour terminer, une petite pensée pour notre serre-file habituel, Ca..., dont un orteil malicieux oblige à un repos...temporaire.

 Merci Jean pour cette belle journée, soigneusement organisée et nous permettant de découvrir de bien beaux paysages.

Prochaine sortie avec BRUNO le jeudi 15 mars : AMEN-Les Gorges de  Daluis.

Merci aux photographes Geneviève CHAUMAZ, Bruno GUERIN, Jean BELLACHES et Jean-Marie CHABANNE.

Quelques photos en vrac :

La voila la fameuse fontaine avec "peu d'eau".

Très studieuse au-dessus du village de Mazaugues ...

Sur l'arête sommitale, vers la Sainte Baume.

Ja... en premier plan de dos. Dans 100 m, elle va chuter .

 

Les cades, végétation typique du plateau.A toute vitesse dans la descente !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie Jean-Marie - dans randosboulouris
commenter cet article

commentaires