Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 15:19

La Piste de la MAMELLE

 

 Connaissez-vous le HAUT-ESTERON ? Moi, pas, jusqu'à hier. C'est là que Buno GUERIN nous avait conviés pour une boucle de 15 km et une dénivelée de 500m. Cette jolie région , perdue entre la départementale 202 et la RN85 n'est pas facile à rejoindre et Bruno nous fait emprunter un itinéraire qui  aurait pu barbouiller plus d'un estomac. Quelques repères de villages traversés : Gilette (ça va encore), Roquesteron (là c'est déjà plus sévère), Sigale (oh !), Collongues (le bouquet final). Au fur et à mesure que les virages deviennent de plus en plus nombreux et serrés, la taille des villages diminue...

 

 

 

 Nous nous retrouvons en haut de Collongues vers 9 h15. Il fait 2 ° et nous sommes 17 marcheuses et marcheurs prêts à partir pour de nouvelles aventures.

Trois gazelles dans le groupe, ça pourrait être chaud ! Mais, toujours astucieux, Bruno avait eu la bonne idée de confier la fonction de serre-file à la plus jeunes d'entre elles, Do..., histoire de limiter les "excès de vitesse".

Le profil indiquait, dès le départ, une bonne grimpette de 120 m, bien pentue , mais nécessaire pour se réchauffer. Cette montée nous conduit au hameau des MUJOULS d'où la vue, vers l'ouest , coupée par la clue du même nom, où serpente l'Esteron, est remarquable.

Nous redescendons vers la petite plaine coincée entre les deux barres de montagne. Nous avons failli rater la jolie fontaine moussue, mais Bruno avait l'oeil. Puis, c'est le premier plaisir de la journée. A environ 500 m de nous, dans une vaste prairie, une quarantaine de quadrupèdes  broutent tranquillement. Identification difficile mais avec les jumelles et la fuite éperdue de 6 ou 7 individus, nous concluons à priori, biches ou chevreuils, avec un qualificatif donné par De.., "culs blancs".

Poursuivant notre chemin, nous contournons ce troupeau pour rejoindre un ancien pont détruit par une crue de l'Esteron et remplacé par une passerelle suspendue. Aujourd'hui, la rivière est calme et les eaux basses. Le coin est superbe, au-dessus de nous, se dresse le hameau de Mujouls sur son promontoir. Nous en profitons pour nous alimenter un peu, le départ ayant été très matinal.

              Nous  rejoignons la piste de la Mamelle, et nous retrouvons notre troupeau sauvage . Ce coup-ci de beaucoup plus près, nos "spécialistes" vont identifier bouquetins et chevreuils. Ge... et Bruno vont même faire une photo.

           Bien sûr, tout ce petit monde détalle à "toutes pattes" et dans toutes les directions. Mais que c'est beau !!! et rare d'en voir autant. Un peu plus loin, nouveaux quadrupèdes à 200 m, identifiés comme sangliers. Da... et Cl... vont s'avancer vers eux, mais à environ 100 m, le petit groupe de quatre individus se sauve vers la forêt.

Journée exceptionnelle en matière de faune!!!

Notre serre-file a abandonné et transmis le flambeau à Gé... Elle souffrait trop à l'arrière, malgré les marcheuses restées en fin de peloton pour lui faire la causette.

La piste de la Mamelle continue en légère montée jusqu' à la cote 800 et, à partir de là, il va falloir grimper en haut du Serre de la Maurelle à 937 m. En principe c'est tout droit et il y a un passage très pentu sur  environ 200 m. Après avoir quitté la route, que nous avions renoncé à emprunter, nous cheminons d'abord le long d'un petit ruisseau lorsque le chemin se termine brutalement... dans l'eau. La carte indique que le chemin reste sur la rive droite, mais point de chemin de ce côté-là . Bruno, accompagné de quatre ou cinq courageux, va commencer à gravir la rive pour le retrouver, ce maudit chemin. De loin, Bruno nous conseille de rejoindre la route alors qu'il continue de progresser avec son mini groupe. Nous nous retrouvons tous à la borne 42, certains dépités "d'avoir fait du bitume". Il en reste encore 500 m (de bitume) à faire pour rejoindre la chapelle de St Jeannet , point haut de notre parcours.

Pendant notre recherche de piste perdue, le temps s'est obscurci et le soleil se fait rare autour de la chapelle fermée à double tour. Une petite cour, protégée de thuyas, permet à une partie du groupe de s'installer pour le repas alors que l'autre partie choisit la prairie voisine bordée par un mur de pierre sèche.

Le soleil intermittent nous manque beaucoup et le vent qui s'est levé a fait ressortir vestes et polaires. Ge... en profite pour nous faire une démonstration de l'utilisation du poncho. Non, non, elle ne voulait pas dormir !

              

 

 Voilà il ne reste plus que 4,5 km à parcourir, en descente,

 dans un sous-bois agréable (petites fleurs de saison), sur un chemin facile sans pierres qui roulent.

  Deux "gazelles " en profitent pour s'échapper. Il faut bien qu'elles se défoulent !!! 

 

 

De retour à Collongues, après avoir quitté nos chaussures de marche , nous faisons un tour de village. C'est vite fait. La mairie est disproportionnée par rapport à ses 50 habitants dont seulement 15 permanents. Ce bâtiment devait être celui du seigneur du pays. La République l'a bien restauré.  La vue tour autour du piton est très jolie avec le cours de la Fontagne, affluent de l'Esteron.

Nous décidons de revenir par une autre route ce qui s'avèrera un bon choix, car la clue de St Auban  est superbe. Un arrêt dans la gorge permettra à tous de profiter de ce site et les photographes vont se régaler.

Finalement, après quelques difficultés pour trouver un" troquet" ouvert dans ces villages perdus, c'est à Mons nous allons remercier Bruno autour du pot habituel. Ce fut encore une très bonne journée avec ce petit plus animalier qui a réjouit tous les marcheurs.

 

Prochaine sortie jeudi 5 avril avec Jean BOREL  au Mont Ferion avec "restaurant".

 

Merci aux photographes, Geneviève CHAUMAZ, Gérard CHARPY, Bruno GUERIN, Yvette et Jean-Marie CHABANNE.

 

Quelques photos en vrac :

 Le bas du village de Collongues 

 La chapelle de Mujouls

L'ESTERON

 

 

 

 Photo "volée" de l'intérieur austère  de la chapelle de St.Jeannet

 La vallée de la Fontagne en aval de Collongues                La clue de St Auban

"L'oeil" de la clue de st.Auban, côté ouest.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Marie Jean-Marie - dans randosboulouris
commenter cet article

commentaires